2016

Charbo : Le triplé de David Salanon !

Leader de bout en bout de ce 68ème Rallye Lyon-Charbonnières Rhône, David Salanon (Ford Fiesta WRC) n’a pourtant pas eu la partie facile. Contrarié par Eric Brunson et Yoann Bonato tout au long de l’épreuve, le Stéphanois s’est montré le plus régulier.

  © DR

David Salanon empoche une troisième victoire en terre lyonnaise, après deux succès acquis en 2007 et 2014. Sylvain Michel (Team 2C Yacco, Skoda Fabia R5) profite de la crevaison subie par Eric Brunson (Ford Fiesta WRC) dans lultime chrono pour récupérer une deuxième place synonyme de gros points dans loptique du Championnat. Le Normand termine donc en troisième position au terme dun week-end en demi-teinte. Brillant quatrième au classement général, Pierre Roché (Team FJ Elf) simpose en Trophée Michelin aux commandes de sa nouvelle Skoda Fabia R5.

CHAMPIONNAT

Relativement clémente hier, la météo s’est montrée capricieuse pour cette deuxième étape. Sur des spéciales humides qui ont obligé les équipages à composer avec des choix de pneumatiques et des réglages pas toujours adaptés aux conditions rencontrées, David Salanon n’a pas tremblé. Le pilote de la Ford Fiesta WRC a parfaitement su résister aux assauts répétés d’un Yoann Bonato (Team CHL Sport Auto, DS 3 R5) déchaîné en début de journée. Malheureusement pour lui, l’Isérois sortait de la route dans l’ES10 (Les Noirs-Thizy) après avoir signé deux meilleurs temps qui lui permettaient alors de remonter en deuxième position. Dans l’après-midi, Brunson tente de monter des pneumatiques ‘super-tendres’ en espérant la pluie. Hélàs, les routes s’assèchent et le vainqueur du Touquet ne parvient pas à combler l’écart. Pire encore, il est relégué au troisième rang final, victime d’une crevaison dans la dernière spéciale. Au volant d’une Skoda Fabia R5 qu’il continue de découvrir et parfaitement réglée en fin de meeting, Sylvain Michel réalise la bonne opération du week-end puisque cette deuxième place lui permet d’accentuer son avance au Championnat. Derrière ces trois hommes, on retrouve l’excellent Pierre Roché (Team FJ-Elf, Skoda Fabia R5), véritable surprise de ce Lyon-Charbonnières et vainqueur en Trophée Michelin. Cinquième, Pascal Trojani (Team 2C Yacco, Citroën C4 WRC) termine avec la satisfaction d’avoir engrangé de l’expérience avec sa monture dans des conditions difficiles. Frédéric Raynal (Ford Fiesta R5), Eric Mauffrey (Peugeot 208 T16) et Kévin Despinasse (Skoda Fabia S2000) complètent le top 8.

En Championnat de France Féminin, Charlotte Dalmasso (Renault Clio R3T) a parfaitement rempli son objectif principal, à savoir terminer pour marquer de gros points.

TROPHEE MICHELIN

Pierre Roché n’a pas raté sa première en Championnat de France des Rallyes avec sa toute nouvelle Skoda Fabia R5. Le pilote du Team FJ-Elf a dominé d’un bout à l’autre cette épreuve sans laisser aucune chance à ses adversaires. Son dauphin n’est autre que Frédéric Raynal. Aux commandes de sa Ford Fiesta R5, le Lodévois a su passer au travers des nombreux pièges que comportait cette deuxième étape et empoche au passage des points mérités. Eric Mauffrey qui avait perdu beaucoup de temps la veille à cause d’un problème moteur, s’est parfaitement repris aujourd’hui. Le pilote de la Peugeot 208 T16 enchaîne avec une deuxième médaille de bronze après celle obtenue au Touquet, ce qui lui permet de prendre les rênes du Trophée Michelin. Emmanuel Guigou (Renault Clio R3T) et Fabrice Bect (Team FJ-Elf, Peugeot 207 S2000) complètent le top 5 à Charbonnières-les-Bains. Bien partis hier pour réaliser un beau résultat, Pierre Ragues (DS 3 R5) et Jean-Mathieu Leandri (Peugeot 208 T16) ont dû se résoudre à l’abandon au cours de cette deuxième étape.

CHAMPIONNAT DE FRANCE TEAM

Comme au Touquet un mois plus tôt, le Team 2C Yacco peut compter sur son fer de lance, Sylvain Michel. Grâce aux prestations conjuguées du Savoyard et de Jérôme Aymard (Subaru Impreza), le tenant du titre enchaîne avec un second succès consécutif et s’affirme comme le favori à sa propre succession. Le Team FJ-Elf monte sur la deuxième marche du podium grâce à la belle performance de Pierre Roché (Skoda Fabia R5) ainsi qu’à Fabrice Bect (Peugeot 207 S2000). Enfin, Romain Di Fante (DS 3 R1) permet Team CHL Sport Auto de compléter le podium.

CHAMPIONNAT DE FRANCE JUNIOR ET CITROËN RACING TROPHY JUNIOR

Jérémy Jamet s’impose haut la main à Charbonnières et prend du même coup la tête du Championnat Junior et du Citroën Racing Trophy ! Il devance finalement Romain Di Fante qui a tout tenté pour s’imposer mais un tête à queue dans la dernière spéciale a ruiné définitivement tous ses espoirs de victoire. Le Niçois précède Benjamin Boulenc, pilote qui a affiché une progression constante. tout au long du week-end.

TROPHEE CLIO R3T FRANCE

Etincelant hier, Rémi Jouines a perdu tout espoir de victoire aujourd’hui la faute à un mauvais choix de pneumatiques. Il termine finalement en dauphin de Benoît Vaillant qui confirme son statut de favori cette saison. Les deux hommes devancent Jérôme Chavanne et Charles Martin. Le Francilien, handicapé par des problèmes de freins tout au long de la journée, se contente donc de la quatrième position pour son retour dans le cadre d’une formule de promotion.

CHAMPIONNAT DE FRANCE VHC 

Leader depuis le départ, Jean-Pierre Del Fiacco (Renault 5 Turbo) a littéralement survolé l’épreuve. Le pilote de Lentilly s’impose quasiment à domicile devant Bernard Philippon (Ford Escort MK2) et Alain Philippe (Porsche 930 Turbo). Ce dernier, déjà vainqueur au Touquet, conforte ainsi sa place de leader au Championnat de France VHC après les trois premières manches.

ILS ONT DIT

David Salanon (Ford Fiesta WRC), vainqueur : « Le Charbo dans ces conditions là,ça devient un des rallyes les plus durs du Championnat ! On a vu que des pilotes rapides et expérimentés comme Yoann Bonato sont partis à la faute, donc ça montre le niveau de  difficulté du Championnat. C‘était un rallye à rebondissements et nous avons également fait notre petite faute en fin de parcours. Cette victoire mencourageà poursuivre la compétition. Nous serons à Antibes et nous ferons le point ensuite. »

Sylvain Michel (Team 2C Yacco, Skoda Fabia R5), deuxième : « Le bilan est plus que positif. Eric Brunson méritait la deuxième place que nous avons récupérée pour le plus grand bonheur de notre équipe et de nos partenaires. Hier, nous avons cherchéles bons réglages mais aujourdhui, nous avons roulé sur un gros rythme et ça a étépayant.»

Eric Brunson (Ford Fiesta WRC), troisième : « Dans la dernière spéciale, comme nous n‘étions plus très loin de David, nous avons tenté de nous rapprocher encore un peu plus. Malheureusement, à 9 kilomètres de larrivée, nous avons tapé une pierre dans une corde anodine. Malgré ça, nous réalisons une belle course même si le comportement de la voiture nous a causé quelques soucis. » 

Pierre Roché (Team FJ-Elf – Skoda Fabia R5), vainqueur du Trophée Michelin : « Lorsque lon a vu que nous étions derrière Sylvain Michel et Yoann Bonato, nous avons assuré dans loptique du Trophée Michelin. La Skoda Fabia R5 est une bonne auto et jai pris beaucoup de plaisir en la pilotant, cest lessentiel. »

Benoit Vaillant (Renault Clio R3T), vainqueur en Trophée Clio R3T France : «Avant le départ, je ne connaissais pas trop ma pointe de vitesse par rapport aux autres concurrents du Trophée. Il a fallu se battre dès le début de la course. Ce matin, nous avons réussi à creuser l‘écart et tenir jusquau bout car nos poursuivants étaient proches. Cette victoire fait du bien au moral. »

Jérémy Jamet (Citroën DS3 R1), vainqueur en Championnat de France des Rallyes Junior : « Mon seul objectif au départ était la victoire. Lan dernier javais connu quelques problèmes de frein ici-même et cette année on simpose. Cest parfait puisque dans le même temps nous prenons la tête des Championnats. »

Communiqué FFSA

LE BILAN

14 épreuves spéciales

Meilleurs temps : Salanon 7, Brunson 3, Bonato 2, Trojani 1

Leaders : Salanon de ES1 à ES14

Classement final provisoire

  1. Salanon/Magat (Ford Fiesta WRC) en 1h55m08s9
  2. Michel/Vanneste (Team 2C Yacco, Skoda Fabia R5) + 54s6
  1. Brunson/Mondon (Ford Fiesta WRC) + 1m12s6
  1. Roché/Roché (Team FJ – Elf, Skoda Fabia R5) + 2m06s8
  2. Trojani/Vesperini (Team 2C Yacco, Citroën C4 WRC) + 2m39s1
  3. Raynal/Obrecht (Ford Fiesta R5) + 3mn46s9
  4. Mauffrey/Bronner (Peugeot 208 T16) + 4mn13s1
  5. Despinasse/Sicard (Skoda Fabia S2000) + 6m06s3
  6. Guigou/Garel (Renault Clio R3T) + 7m25s4
  7. Bect/Combe (Peugeot 207 S2000) + 8m14s6

PRINCIPAUX ABANDONS ETAPE 2

Boris Bazalgette (DS 3 R1) sortie de route sans gravité dans ES8, Loïc Astier (DS 3 R1) sortie de route sans gravité dans ES9, Pascal Favrat (Porsche 997 GT3 Cup) mécanique dans ES9, Jonathan Hirschi (Peugeot 208 T16) sortie de route sans gravité dans ES9, Jean-Mathieu Leandri (Peugeot 208 T16) mécanique entre ES9 et ES10, Yoann Bonato (DS 3 R5) sortie de route sans gravité dans ES10, Pierre Ragues (DS 3 R5) mécanique avant ES11.

CLASSEMENTS*

Championnat Pilotes 

1. Sylvain Michel 75 pts – 2. David Salanon 64 pts – 3. Eric Brunson 60 pts – 4. Pierre Roché 44,5 pts – 5. Eric Mauffrey et Frédéric Raynal 34 pts.

Championnat Team

1.Team 2C Yacco, 72 pts – 2. Team CHL Sport Auto, 47 pts – 3. Team 2HP Compétition, 41 pts – 4. Team FJ-Elf, 38 pts – 5. Team PH Sport – Roure Automobiles, 33 pts – 6. Saintéloc Junior Team, 23 pts.

Championnat Junior

1.Jérémy Jamet, 50 pts – 2. Romain Di-Fante, 46 pts – 3. Benjamin Boulenc, 35 pts – 4. Loïc Astier, 32 pts – 5. Antoine Margely, 26 pts.

Championnat Féminin

1.Charlotte Dalmasso, 15 pts – 2. Coralie Desaint Bouville, 13 pts.

Trophée Michelin

1.Eric Mauffrey et Frédéric Raynal, 22 pts – 3. Claudie Tanghe, Pierre Ragues et pierre Roché 15 pts.

Trophée Clio R3T France

1.Benoît Vaillant, 25 pts – 2. Rémi Jouines, 18 pts – 3. Jérôme Chavanne, 15 pts.

Citroën Racing Trophy Junior

1.Jérémy Jamet, 40 pts – 2. Romain Di-Fante, 36 pts – 3. Loïc Astier et Benjamin Boulenc, 25 pts …

* A titre indicatif et sous réserve de validation par la FFSA.